Eeyou Istchee Baie-James

Eeyou Istchee Baie-James se situe entre le 49ème et le 55ème parallèle. Avec le territoire du Nunavik, elle constitue l’un des trois territoires de la région administrative du Nord-du-Québec. Sa superficie de 350 000 km² est comparable à celle de l’Allemagne. Eeyou Istchee Baie-James est accessible par la route et est doté de plusieurs aéroports. Elle est composée de quatre municipalités (Chapais, Chibougamau, Lebel-sur-Quévillon et Matagami), de trois localités (Radisson, Villebois, Valcanton) ainsi que de 5 communautés Cries (Mistissini, Oujé-Bougoumou, Waswanipi, Waskaganish, Eastmain, Wemindji, Chisasibi et Whapmagoostui). Deux peuples aux cultures distinctes y cohabitent. Les Cris, présents sur le territoire d’Eeyou Istchee depuis des millénaires et qui, encore aujourd’hui, ont su préserver langue et culture et Les Jamésiens qui sont regroupés dans les quatre municipalités et trois localités précitées. Trois langues sont parlées sur le territoire, soient le français pour les Jamésiens et le cri et l’anglais pour les Cris.

La motoneige, le quad, la culture autochtone Crie, les activités de plein-air, la chasse ainsi que la pêche constituent l’essentiel de l’activité touristique de la région. La cohabitation des peuples, la présence d’écosystèmes diversifiés, d’un réseau hydrographique important, de deux réserves fauniques à la qualité de pêche exceptionnelle, ainsi que l’arrivée prochaine de deux parcs nationaux, dont l’un deux est le premier parc habité au Québec dans la région du lac Mistassini, font d’Eeyou Istchee Baie-James une région au potentiel de développement des plus intéressants.

Eeyou Istchee Baie-James, c’est :

  • Une industrie en pleine croissance et un potentiel de développement énorme;
  • Une destination de prédilection pour la pratique du tourisme de nature de d’aventure;
  • Plus de 40 millions $ de retombées annuelles;
  • Des visiteurs en provenance du Canada, et de l’extérieur (États-Unis, France, Angleterre, Allemagne, Suisse, etc.);
  • Des programmes d’investissements financiers distinctifs;
  • Plus de 80 000 visiteurs en 2015;
  • Une saison hivernale longue et une qualité d’enneigement pour la pratique de la motoneige;
  • Plusieurs réserves fauniques offrant une expérience touristique diversifiée;
  • Une vingtaine d’établissements hôteliers;
  • Plus de 300 000 nuitées par années;
  • Une région d’événements majeurs, dont le plus gros festival de pêche au Québec, et le plus gros festival de motoneiges antiques au Canada.

Secteurs clés d’investissement

Culture, festivals et événements
Festivals et événements nordiques, maisons de la culture, centres d’expositions, centre de congrès, festivals et événements hivernaux, gastronomie nordique, etc.
Hébergement insolite : Complexes écotouristiques, centres de détente avec spas, saunas et bains nordiques, chalets, yourtes, tentes, igloo, camps, cabanes, etc.

Pourvoirie

Centre de villégiature 4 saisons en milieu naturel offrant une gamme élargie de produit (tourisme d’aventure, écotourisme, hébergement distinctif, expérience culinaire, observation de la faune et de la flore, activités nautiques, tourisme de bien-être, etc.).

Nature et aventure

Parcours lumineux, observation et interprétation de la faune et de la flore, escalade, traineau à chiens, canot, kayak, motomarine, rafting, voile, flyboard, kitesurf, véhicules tout terrain, deltaplane, ski alpin, centre d’interprétation, ski de fond, etc.

Motoneige

Expérience de découvertes et d’aventures en motoneige, etc.